Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Simplement pas si fan de U2

par Ed Bentley

© RIA Novosti. Дmytryi Loveckyi

Les promoteurs de musique font face aux réalités de faire venir des stars internationales à Moscou, après que le super groupe hyper à la mode U2 soit devenu le dernier artiste du haut du panier à échouer à remplir le stade de la ville, le Luzhniki.

Les rapports disent que le concert n’était qu’à demi plein, attirant quelque 50.000 personnes en dépit d’un prix du billet plancher à 1.500 roubles (soit 49 dollars), relativement bas pour un aussi grand groupe à Moscou. Une pluie diluvienne s’était abattue sur le public mettant un bémol à la réunion, certains vont jusqu’à affirmer que le groupe qui a de nouveau postulé "au boulot de meilleur groupe au monde" n’est tout simplement pas aussi important.

Mentalité occidentale

"[U2 possède] une mentalité tellement occidentale et mélodie, textes ... tout se rapporte au monde occidental", d’expliquer Ed Ratnikov, fondateur des promoteurs TCI. "U2 n’est tout simplement pas établi en Russie", de poursuivre Ratnikov soulignant que d’autres performers comme Deep Purple et Robbie Williams étaient plus populaires, mais les cocnerts donnés en plein air sont toujours à la merci des dieux.

Michael Jackson n’a pas brillé non plus à Moscou en 1993, pas plus que les Rolling Stones en 1998 ou bien encore Madonna en 2006.

Bien que le massif stade Luzhniki échoue régulièrement à vendre à guichet fermé les plus grands artistes, même les venues plus petites luttent pour faire venir les parieurs.

Les places sont souvent plus chères en Russie pour un même groupe que dans le reste de l’Europe, ce qui est une épreuve particulière étant donné les salaires locaux.

Places chères

"Tout le monde comprend que pareils groupe et production scénique coûtent une fortune, mais encore – il faut faire quelque chose pour le prix des places (ou peut-être les frais des artistes pour la Russie)", d’écrire dans un email Gregory Melnikov, producteur chez Creative Force. "La plupart des Russes ont un salaire moyen inférieur à 1.000 dollars mensuels, et ceux qui se rendent aux concerts – essentiellement des étudiants et des jeunes – ont des revenus inférieurs à 500 dollars mensuels."

Tandis que le spectacle à 360° de U2 possédait toute une gamme d’effets, de nombreuses personnes allant aux concerts estiment que les autres spectacles ne valent tout simplement le prix auquel ils sont vendus.

"Dernièrement j’ai payé 2.500 roubles pour voir Underworld faire les imbéciles sur leur Macs", de confier Daniel Wickenden, DJ basé à Moscou. "Je suis sûr que ça a dû coûter chaud pour les faire venir, mais en dehors de jolies filles distribuant gratuitement des cigarettes, je n’ai vraiment pas eu le sentiment d’avoir vu quelque chose d’exceptionnel."

Les promoteurs ont baissé les coûts exorbitants de toute une série d’intermédiaires et autres paiements imputés aux consommateurs.

"Dans notre industrie nous voyons beaucoup de personnes aller et venir - une sorte de cowboy – qui essaient d’avoir tel ou tel artiste", de poursuivre Ratnikov. "Ils ne se fient pas aux bases telles que l’économie, les coûts et le meilleur prix raisonnable sans gêne pour les fans."

"Ils surpaient les artistes et ça finit sur le prix de la place", ajoute-t-il.

Pour ce qui est des promoteurs plus professionnels, Ratnikov précise qu’il existe des personnes désireuses d’offrir des dessous de tables pour filer l’artiste à quelqu’un d’autre.

Fans satisfaits

Mais bien que certains aient râlé de payer des prix ahurissants pour des artistes occidentaux, nombre des fans de U2 ont dit que c’était une belle journée. Un fan a posté sur un forum expat affirmant qu’il avait été "complètement soufflé par le concert" et que cela "valait bien" les 3.000 roubles la place.

TCI a également rencontré des problèmes de permis avec des venues et des artistes. La tournée à venir de Limp Bizkit verra le goupe jouer à Moscou en octobre, mais il est fort peu probable que cela se fasse à guichet fermé. Le groupe de rap-rock devait sortir un nouvel album mais à présent cela se fera bien après le spectacle, laissant les fans ans l’expectative d’entendre du nouveau matériel.

Venues plus petites

Les DJs locaux et les parieurs disent que l’on peut faire de meilleures affaires dans les petites venues, où ils ont une part des ventes au bar et pleines des amies des artistes. "Les clubbers locaux plus sérieux se rendent dans des venues plus petites, organisées en cafés et autres et que c’est là le véritable Moscou underground", de souligner Wickenden. "L’entrée est presque toujours gratuit et comme c’est petit, c’est toujours plein."

Avec les problèmes que subit cette industrie, Melnikov de Creative Force pense que le concert de U2 a été un beau succès bien que d’autres groupes soient plus grands et que nombre de personnes considèrent le militantisme de Bono comme un prétentieux acte de relations publiques.

En savoir plus : The Moscow News

Lien permanent : http://www.u2france.com/actu/article54887.html

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article