Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La rock star Bono à Nairobi pour la Pan African Media Conference

 par Corinne/Dead

Bono, pop star et militant de l’annulation de la dette des pays du Tiers Monde au cours d’une interview donnée le 17 mars 2010. Il se trouve au Kenya pour assister à la Pan African Media Conference. Photo/LIZ MUTHONI

La rock star Paul David Hewson, populairement connue sous le nom de Bono, chanteur leader de la formation irlandaise U2, se trouvait à Nairobi pour se familiariser avec les défis auxquels sont confrontés les Kenyans au quotidien.

Le chanteur âgé de 50 ans (NDLT : le 10 mai prochain, laissez-lui un peu le temps de profiter de ce qui lui reste de ses 49 ans non ?), prévu pour participer à l’une des sessions de la Pan African Media Conference en tant que panéliste, a rencontré un groupe de femmes lundi soir et s’est également rendu à Kibera mercredi pour y rencontrer un groupe de jeunes. "Je suis heureux d’être au Kenya et également de participer à la Pan African Media Conference car il y a tant à apprendre et à dire sur l’Afrique", de déclarer Bono au Daily Nation dans un restaurant de la ville.

Son voyage a été organisé par un groupe de jeunes entrepreneurs, au nombre desquels figure l’ancien tsar de l’anti-corruption, John Githongo. Bono, le chanteur leader du groupe U2, a accueilli les participants de cette conférence qui débutait jeudi en insistant sur le fait que cette rencontre fournirait une plateforme aux leaders majeurs de l’Afrique et à l’étranger pour débattre des problèmes de ce continent.

"Cette conférence a attiré mon attention car je suis l’un de ceux qui croient en la marque Afrique, une meilleure Afrique pour les Africains", de souligner Bono, la voix derrière certains des plus grands airs populaires du rock tels que Beautiful Day, Vertigo, Elevation et With Or Without You.

La Pan African Media Conference fait partie des festivités organisées par le Nation Media Group dans le cadre du jubilée d’or. Elle a attiré diverses personnalités dont des anciens chefs d’état et d’autres en poste, des hommes d’affaires, des journalistes réputés, des militants de la défense des droits de l’homme ainsi que des académiciens.

Bono a exhorté le leadership africain, qui sera représenté lors de cette conférence, à embrasser la bonne gouvernance, la décrivant comme le pilier du développement. "Le monde a les yeux rivés sur le Kenya. S’ils voient de l’intransigeance politique et que la vieille garde refuse le changement, les investisseurs s’en iront et cela ne profitera pas à ce pays", a-t-il ajouté.

Bono a précisé que le Kenya devait avoir une société civile forte pour conserver son gouvernement sur pied et s’assurer que les fonds publics et ressources étaient bien employés pour ceux qui en avaient besoin. Il a déclaré que son groupe, ONE, travaillerait étroitement avec cette société civile et les jeunes entrepreneurs pour trouver des moyens pour aider les simples citoyens kényans et les autres du continent à améliorer leur subsistance.

L’un des groupes du pays, Slums Information Development and Resource Centres, a déjà bénéficié de l’initiative de Bono en remportant un prix de 100.000 dollars (Sh7.5 million) pour son action pour améliorer la vie des jeunes. Mercredi, ce groupe, qui gère également la station de radio populaire, Ghetto FM, a accueilli l’une des plus grandes personnalités au monde, qui lui avait rendu visite pour se familiariser avec son travail.

Bono a exhorté les jeunes entrepreneurs kenyans à prendre l’initiative dans le développement du pays. Il a affirmé qu’il continuerait à défendre l’annulation de la dette pour l’Afrique. Pour l’heure, ses efforts ont été un succès, menant à l’annulation de prêts d’une valeur de 70 milliards de dollars (Sh5.25 trillion).

"Cet argent a été utilisé par divers gouvernements pour permettre à plus de 35 millions d’enfants d’accéder à la scolarité en Afrique et c’est ce que je veux voir arriver encore plus". En raison de sa prise de position dans l’annulation de la dette, Bono est devenu l’un des fers de lance le plus célèbre au monde pour la défense du pauvre.

On l’a qualifié de "visage de la fusion de la philanthropie" en raison de son succès à enrôler les puissantes personnalités des institutions gouvernementales, des media, des institutions religieuses, des organisations philanthropiques et du monde des affaires en venant en aide aux pays pauvres. Pour la campagne en faveur de l’annulation de la dette, Bono a fait équipe avec les figures de proue de l’Afrique, au nombre desquelles l’ancien président de l’Afrique du sud, Nelson Mandela et l’archevêque Desmond Tutu, forçant les pays industriels à revoir leur position sur l’aide et la dette.

En savoir plus : Daily Nation

Lien permanent : http://www.u2france.com/actu/article53916.html

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article