Where the Streets Have no Name

Publié le 9 Juin 2010

 par Corinne/Dead

 

 

Date de sortie : 1er août 1987

// Track Liste

- Where The Streets Have No Name

- Sweetest Thing

- Silver & Gold

// Morceaux choisis

’Where the Streets Have No Name tient plus du U2 vieux que n’importe quelle autre chanson sur cet album, car c’est une esquisse - j’essayais d’esquisser un lieu, peut-être spirituel, peut-être romantique. J’essayais de croquer un sentiment. Souvent, je ressens de la claustrophobie dans les villes, le sentiment de vouloir échapper à la ville et le sentiment de vouloir me rendre là où les valeurs de la ville et celles de notre société n’ont pas d’emprise sur nous. Un jour, quelqu’un ’a raconté une histoire intéressante : à Belfast, selon le nom de la rue dans laquelle on habite, non seulement cela indique sa religion mais également combien l’on gagne d’argent - littéralement selon le côté de la rue où l’on habite parce que plus on avance vers les haut de la côte, plus les habitations sont chères. L’on peut presque savoir combien quelqu’un gagne selon le nom de la rue et le côté (pair ou impair) de cette même rue où se situe leur maison. Cela m’a beaucoup marqué et c’est ainsi que j’ai commencé à écrire sur un lieu où les rues n’auraient pas de nom...’

Bono, pour Propaganda, mai 1987

// Notes de référence

Ce single apparait sur l’album The Joshua Tree et la compilation Best of 1980-1990/B-sides. Originellement, la chanson Red Hill Mining Town devait être le 3e single extrait de cet album mais U2 décida de sortir Streets à la place. La version single a une intro plus courte que celle de l’album de même pour sa fin. Le format le plus rare est un maxi 45 tours qui comprend les paroles de la face b, Silver and Gold.

Le plus haut classement de ce single au Royaume Uni a été n°4 dans le top des singles et il est arrivé en second dans le classement 1987 des meilleurs singles établi par les lecteurs de Rolling Stone Magazine. Avant de débuter la tournée The Joshua Tree, U2 filmait une vidéo pour ce single sur le toit d’un magasin d’alcool situé au croisement de la 7e et de Main Avenue (NDLT : dans ce clip on peut d’ailleurs voir en fond le Million Dollar Hotel) à Los Angeles, Californie. Une version live de Streets jouée le 18 juillet 1997 lors du concert de la tournée PopMart à Rotterdam apparait sur le maxi PopHeart Live.

Fredrich Wallin l’a reprise en live pour une émission de la télévision suédoise Sikta Mot Stjarnorna en 1997. Signal Hill l’a également reprise sur son album sorti en 1999, Genuine. Fallout l’a interprété en live dans un style similaire à celui de U2 durant sa tournée PopMart. Pet Shop Boys l’a interprété en live avant de la sortir en single qui est devenu un tube et pour lequel ils avaient inclus des extraits de I Can’t Take My Eyes Off You de Franki Valli sur le refrain. Selon les notes de son album Discography, les Pet Shop Boys voulaient faire d’un classique du rock une version disco infernale.

Les artistes suivants sont au nombre de ceux ayant enregistré ce titre :

- Silverbeam with Ann Louise sur We Will Follow : A Tribute To U2 ;

- Studio 99 sur The Best Of U2-A Tribute ;

- The Section sur Strung Out On U2 ;

- Tom Nordahl sur Zoovenir-A Tribute To U2 ; et

- The Joshua Trio sur leur single Fly.

Streets figure également dans le film Fearless et a été samplé par Harmonix sur Landslide.

Producteurs : Daniel Lanois et Brian Eno

En savoir plus : u2.com

Lien permanent : http://www.u2france.com/actu/article52014.html

Rédigé par guytou 87

Publié dans #U2 ACTUALITEES

Commenter cet article