U2, la mairie de Turin donne le feu vert

Publié le 6 Juin 2010

 par Corinne/Dead

 

 

Le fax de la mairie est arrivé jeudi matin. Du 21 juillet au 5 août la formation rock irlandaise U2 séjournera à Turin. Bono Vox, the Edge et Cie seront au stade Olimpico pour répéter leur tournée à 360°. L’adjoint au maire en charge des sports Giuseppe Sbriglio, après les hésitations de ces derniers jours, a donné le feu vert. Turin et la Juventus laisseront le champ libre pour permettre aux stars de Dublin de préparer leur méga spectacle dont le coup d’envoi sera donné à Turin le 5 août.

Entre la fin juillet et la fin août, la ville sera donc la capitale de la musique rock. On s’attend à l’arrivée de fans de toute l’Italie et de l’étranger. Mais avant tout, il s’agit d’une affaire discrète. Le promoteur Live Nation-Set Up qui a fait ces dernières années de Turin l’un des centres phares européens des concerts organise la réservation des nuits pour environ 350 personnes dans la ville et sa province. La ville encaissera pour la location de son stade près de 150.000 euros. Seront ensuite appelées à travailler 450 personnes supplémentaires autour de cet événement. U2, après l’interruption de sa tournée, l’an dernier, avait demandé aux organisateurs la possibilité de répéter avant de repartir de part le monde.

Au centre du stade, à partir du 22 juin, sera monté l’une des plus grandes et futuristes scènes de l’histoire du rock. Les Turinois pourront en voir le sommet, une sorte de flèche illuminée de plus de 50 mètres de haut, même depuis l’extérieur de l’installation. La scène circulaire conçue par Willie Williams qui travaille avec U2 depuis 1982, permettra à 45.000 spectateurs d’embrasser littéralement le groupe. Les chiffres parlent d’eux-mêmes et illustrent la maestria de l’installation que Bono a comparé à la magnifique Sagrada Famiglia issue du génie de Gaudì à Barcelone : 53 m de haut, 56 m de large, surmontée d’un écran géant circulaire de 54 tonnes haute définition composé de 500.000 pixels, 320 éléments de fixations, 30.000 câbles et 150.000 parties mécaniques. Quelque 300 techniciens (électricité, charpente...) voyageant à bord de 120 camions sont nécessaires pour le montage de cette méga structure. Les coûts de production avoisinent les 750.000 dollars à la journée en dehors du montage de la scène.

La moitié des spectateurs sera du Piémont. Il reste encore environ 5.000 places à la vente. Les retardataires pourront se contenter d’écouter les 15 jours de répétition depuis la place des armes.

En savoir plus : La Stampa

Lien permanent : http://www.u2france.com/actu/article54271.html

Rédigé par guytou 87

Publié dans #U2 ACTUALITEES

Commenter cet article