Spider-Man Turn off the Dark : la directrice accuse Bono

Publié le 7 Mars 2012

Julie Taymor accuse Bono de ne pas avoir été d'une grande aide durant la période de crise qu'a connue le show.
Julie Taymor accuse Bono de ne pas avoir été d'une grande aide durant la période de crise qu'a connue le show.
  •  

Dans le cadre du procès qui l'oppose aux producteurs de la comédie musicale, l'ex-directrice artistique vient de dévoiler des mails privés dépeignant le chanteur Bono de manière très négative.

Encore un nouveau rebondissement dans le procès qui oppose l'ex-metteur en scène de Spider-Man,Julie Taymor, à ses anciens producteurs. La jeune femme a entamé une procédure juridique suite à son renvoi du show en mars dernier.Taymor protestait contre «une utilisation illégale et non autorisée» de sa version de l'histoire de Spider-Man. Elle demandait 1 million de dollars (750 000 euros) de réparation.

Dans le cadre de son procès contre les producteurs de la pièce, l'ancienne directrice artistique a apporté de nouveaux documents: des e-mails privés brossant un portrait assez peu flatteur du leader de U2, Bono. Ces documents, rendus publics par le New York Times, font état de conversations révélant que Taymor aurait été contrecarrée dans sa volonté de résoudre les problèmes du show, notammant concernant le script trop compliqué et les éléments techniques trop ambitieux.

«Bono est arrivé à une réunion avec des mannequins et avait déjà bu quelques bières»

Plus précisément, les documents indiquent que Bono n'aurait pas été d'une aide précieuse durant la période de crise qu'a connue le spectacle. Julie Taymor cite un mail privé du co-compositeur de la pièce, Glen Berger, où il déplore le comportement du chanteur irlandais. «La réunion avait été décalée à 23h quand Bono est arrivé dans nos chambres avec Christy Turlington et d'autres mannequins. Il avait déjà bu quelques bières, le rendant inutile», confie-t-il.

L'ancienne directrice artistique Julie Taymor avait été renvoyée du projet car elle avait causé «de nombreux retards» dans l'avancée du spectacle et largement «augmenté les coûts» du show. Les producteurs lui reprochaient également «de ne pas avoir su monter une comédie musicale qui soit présentable à Broadway.» Suite à cela, la directrice artistique avait porté plainte. L'affaire devrait trouver son épilogue devant la justice américaine en janvier 2013.

L'attaché de presse du show a répondu aux nouvelles attaques de Julie Taymor dans les colonnes du New York Times. «Les producteurs déplorent ce procès et le fait que Julie ne comprenne pas que (son renvoi) a été décidé dans l'intérêt du show et des personnes impliquées dans ce spectacle. Les producteurs continuent de penser qu'un accord à l'amiable est la meilleure solution pour tous, même pour Taylor.»

 

 

source: le figaro.fr

 

Rédigé par guytou 87

Publié dans #U2 ACTUALITEES

Commenter cet article