Les critiques déclarent que U2 devrait payer ses impôts en Irlande

Publié le 26 Juin 2010

 par Corinne/Dead

par Dara Kelly

C’est une discussion familiale qui court depuis un bout de temps. Le super groupe irlandais U2, se prend une fois encore une volée de bois vert car il vend à guichet fermé mais tourne le dos à ses fans et à son pays en ayant transférer ses intérêts financiers à l’étranger pour échapper aux impôts irlandais.

Ce déplacement des impôts du groupe intervient à un moment où l’Irlande a désespérément besoin de revenus (NDLT : c’est un peu exagéré là, parce que ce déplacement de capitaux est intervenu il y a cinq ans à présent donc c’est un peu facile de dire que ce n’est pas bien comme si ça venait juste de se passer... limite hypocrite... attention je ne défends personne, simplement U2 s’en prend plein la g..... depuis 5 ans à ce sujet alors jouer les vierges effarouchées comme si c’était une découverte qui datait d’aujourd’hui et qui était la cause de la conjoncture irlandaise, je ne trouve pas ça très "fait play"... D’autant plus que U2 a été montré du doigt pour cette "évasion fiscale" alors que l’on n’a jamais rien dit à tous les autres qui procèdent de la même façon et depuis bien plus longtemps, à commencer par les Rolling Stones, s’il fallait en nommer un !). Ces dernières semaines, le groupe a été sujet à une nouvelle attaque virulente dans la presse.

Le quotidien Irish Independent a mandaté une enquête montrant que 84 % des citoyens irlandais de U2 pensaient que les revenus des opérations du groupe devraient être basés et imposés en Irlande.

Un éditorial paru dans ce même quotidien affirme que Bono courait le danger sa réputation et celle de son groupe. ’S’ils ne font rien maintenant’, indique ce journal, ’ce pourrait être le plus gros désastre en matière d’image de leur carrière.’

’C’est un sale coup pour U2. Essentiellement parce que ce n’est pas la période idéale pour être riche en Irlande. Et il semble qu’il le sache.’

Paul McGuinness, manager du groupe, a défendu ce déplacement à l’étranger comme une stratégie intelligente en matière d’affaires pour un groupe qui gagne 95 % de ses revenus hors d’Irlande dans tous les cas.

Mais les commentateurs du quotidien irlandais ont dénoncé les agissements du groupe comme étant exactement le genre de resquillage engagé par les multinationales afin d’accroitre leurs bénéfices aux dépens des pays du Tiers Monde où ils gèrent leurs affaires.

(NDLT : Peut-être qu’il serait intéressant que The Irish Independent examine de plus près ce dossier avec le responsable financier de U2 auquel Adam Clayton vient de coller un procès et qui serait à l’origine de cette décision.)

En savoir plus : Irishcentral.com

Lien permanent : http://www.u2france.com/actu/article54346.html

Rédigé par guytou 87

Publié dans #U2 ACTUALITEES

Commenter cet article