la " taxe bono"

Publié le 11 Décembre 2009

La ’Taxe Bono’ va frapper les riches hommes d’affaires et célébrités irlandaises du monde entier

Le nouveau budget dur irlandais cherche à rassembler 5.9 milliards de dollars en épargne et en augmentation d’impôt

par DARA MCBRIDE

Le ministre des Finances irlandais, Brian Lenihan a introduit de nouvelles mesures qui toucheront les riches Irlandais là où ils vivent, littéralement. Des personnalités majeures telles que Bono et les autres membres de la formation rock irlandaise U2, ainsi que de nombreux hommes d’affaires importants, sont essentiellement des évadés fiscaux d’Irlande bien que citoyens de ce même pays.

Désormais, pourtant, si vous êtes titulaire d’un passeport irlandais et que vous détenez des titres de participation en Irlande, a déclaré Lenihan, un impôt annuel de 300.000 dollars sera appliqué à “toutes les personnes de nationalité irlandaise et personnes résidant en Irlande qui gagnent plus de 1.5 million de dollars de revenu dans le monde, et dont le capital est localisé ici valent plus de 7.4 millions de dollars.”

Lenihan parlait alors qu’il présentait le plus dur budget de mémoire d’homme, cherchant quelques 5.9 milliards de coupes, principalement dans la force ouvrière du secteur public pour tenter de remédier aux déficits croissants de l’Irlande.

Cette taxe, que certains appellent déjà avec facétie la “Taxe Bono”, en référence à la fabuleuse fortune du chanteur leader de U2, s’assurera que les Irlandais vivant à l’étranger contribueront de manière importante à la guérison de l’économie du pays.

Lenihan a précisé que les règles de l’Irlande sur les non résidents à des fins d’impôts étaient largement les mêmes dans la plupart des pays, mais le gouvernement irlandais doit s’assurer que les Irlandais prospères à domicile, qui paient peu ou pas d’impôt sur le revenu au travers de lacunes, contribueront au pays durant cette période de fiscalité difficile (NDLT : pardon mais même en anglais c’est écrit avec les pieds... les phrases n’ont pas de verbe et continuent sur d’autres... du grand n’importe quoi !).

Certains observateurs se posent des questions sur l’inclusion et l’application de cette nouvelle taxe. Le gouvernement irlandais ne liste pas tous les riches irlandais à domicile qui sont partis vivre à l’étranger. Certains clament que ce nouvel impôt est un pot de vin pour les travailleurs irlandais qui ont été scandalisés par les pauses fiscales dont ont profité les Irlandais super riches.

Dans ce budget qui a introduit 1.5 milliard de dollars de coupe dans le secteur public, certains observateurs croient que le ministre des Finances a introduit la “Taxe Bono” pour apaiser les syndicats et les ouvriers du secteur public.

Par le passé, les leaders des syndicats ont rappelé au public que sur les 400 plus gros revenus irlandais, les données portant sur les impôts montrent que près de 50 ont payé moins de 5 % d’impôt sur leurs revenus en raison de pauses d’impôts et de lacunes pour les Irlandais super riches.

L’augmentation des impôts en Irlande et les coupes dans les dépenses publiques sont examinées avec le plus grand intérêt par les économistes qui croient qu’elles pourraient devenir la norme dans le monde entier. Lenihan a déclaré au parlement irlandais que cette année les augmentations seraient progressives, avec les plus grosses hausses supportées par les plus nantis. Il a précisé que ce budget permettrait de rassembler 5.1 milliards de dollars et qu’il était crucial pour restaurer la crédibilité financière de l’Irlande.

“Ceux au sommet montreront l’exemple”, de lancer Lenihan à la presse hier matin. Pour appuyer sa déclaration, il a annoncé que le gouvernement irlandais diminuerait de 20 % le salaire du Premier ministre Brian Cowen (NDLT : un voilà un qui va être ravi :-(() ou par un total de 30 % incluant des ajustements dans les taxes de pension du secteur public. Lenihan a également prévu de diminuer de 15 % les revenus des ministres

Le budget Lenihan a été décrit par les économistes irlandais comme le plus douloureux d’une génération faisant 5.9 milliards de dollars de coupe dans les dépenses afin de couvrir la dette croissante du pays.

Rédigé par guytou 87

Publié dans #U2 ACTUALITEES

Commenter cet article