En 2012, U2 trouvera-t-il ce qu’il cherche ?

Publié le 11 Janvier 2012

 
 

 

Auteur : Pauline

Au printemps 2011 U2 entame les legs américains de sa tournée 360° Tour. Dans l’optique de la ressortie à l’automne 2011 de son album Achtung Baby, le groupe en profite pour rejouer sur scène les chansons Even Better Than The Real Thing et The Fly, toutes deux extraites d’Achtung Baby. Dans le même temps les quatre membres du groupe retournent aux studios Hansa à Berlin qui n’est autre que le premier lieu d’enregistrement d’Achtung Baby, là où tout a commencé pour cet album.

U2 se replonge alors 20 ans plus tôt pour revenir sur la conception de son album pour les besoins de ’From The Sky Down’, le documentaire qui figurera par la suite en tant que bonus sur la ré-édition d’Achtung Baby. Pour l’occasion U2 écoute les enregistrements des sessions de l’époque, s’amuse de versions très brouillon de ses chansons, mais surtout il les examine et décide de retravailler quelques titres. U2 est un groupe perfectionniste qui ne fait pas les choses à moitié.

Voilà donc quatre rockeurs Irlandais embarqués contre leur gré dans un travail réflexif sur une période de leur carrière. Comme si repenser à leur situation en 1990 les faisait devenir plus lucides sur l’époque actuelle, ils font un parallèle entre le contexte dans laquelle était leur carrière il y a 20 ans et aujourd’hui : ce sentiment de devoir réinventer leur musique pour continuer à exister.

Au début des années 90’ il s’agissait non seulement d’un tournant musical à prendre pour pouvoir continuer à exister mais aussi d’un changement d’image du groupe à opérer au plus vite. Jugé trop sérieux, prétention et pompeux dès la fin des années 80’ notamment à cause du film ’Rattle And Hum’ et de l’album du même nom, U2 reçut bon nombre de critiques négatives.

Aujourd’hui le problème de U2 se concentre sur ses choix musicaux. Dans une interview donnée en septembre à Q Magazine, Bono explique que U2 doit réussir à nouveau à composer des chansons qui parleront à tous. Même si le groupe est satisfait de son dernier opus No Line On The Horizon (sorti en 2009) il ne l’estime pas accessible à une audience plus large que ses fans. Un autre point soulevé par Bono qui découle de cette réflexion est que U2 doit réussir à composer des chansons pour la radio.

U2 cherche donc à se réinventer encore une fois car c’est la seule façon pour lui de continuer à exister. Cette quête de renouveau explique probablement pourquoi depuis plus d’un an le groupe se lance dans de multiples projets d’albums avec différents producteurs : U2 explore plusieurs terrains, expérimente diverses directions jusqu’à trouver ce qu’il cherche.

Ces projets d’albums sont au nombre de trois et se distinguent de par leur style : un dénommé Songs of Ascent est dans la continuité de No Line On The Horizon, un album plus pop a été travaillé avec RedOne, et enfin un autre album est en préparation avec Danger Mouse. D’après Adam Clayton, le bassiste de U2, les sessions effectuées avec Danger Mouse sont celle qui ont davantage « fait ressortir l’essence du groupe, mais dans une couleur différente. » (interview pour Q magazine, septembre 2011).

Néanmoins dans une interview donnée début janvier 2012 au site officiel, Bono a confié que l’album Songs of Ascent « possède l’espèce d’intimité dont nous parlons en ce moment ». Cet album est le plus ancien des trois projets de U2 (datant de début 2009) et avait été laissé de côté au profit d’autres directions musicales prises par le groupe dès 2010. Il semblerait que U2 soit revenu à son idée initiale, tout du moins que l’album mis à l’écart soit finalement aujourd’hui celui qui leur correspond le mieux.

Il est cependant impossible de savoir précisément quel chemin est va prendre U2 car ces membres eux-mêmes l’ignorent. Dans la même interview Bono déclare ne pas savoir dans quel ordre sortir leurs trois différents albums puis il ajoute qu’il aimerait travailler à nouveau avec le duo Brian Eno / Daniel Lanois (duo qui a été producteur de la plupart des albums de U2, notamment du dernier album No Line On The Horizon).

Ce retour vers Brian Eno et Daniel Lanois soulève une question : U2 est-il réellement prêt à prendre des risques sur sa production musicale afin de se réinventer ? Se tourner vers RedOne et Danger Mouse afin de collaborer avec eux pour la première fois était le signe évident d’une volonté de changement de la part de U2. Revenir au duo Eno/Lanois traduirait plutôt un retour aux valeurs sûres et une prise de risque moindre.

Il faut cependant nuancer cette réflexion en rappelant que le tournant pris par U2 au début des années 90’ avec Achtung Baby a eu pour producteurs... Brian Eno et Daniel Lanois. De même lorsque U2 a voulu changer de style après son album How To Dismantle An Atomic Bomb (sorti en 2004) il s’est tourné vers Eno et Lanois pour une production qui a donné naissance à No Line On The Horizon, album sans nul doute dans une teinte très différente de ces deux prédécesseurs.

Malgré sa teinte plus novatrice et expérimentale No Line On The Horizon n’a pas eu l’effet escompté en terme de succès commercial. Cet insuccès a valu à l’album d’être très peu joué sur la tournée le promouvant (le 360° Tour) mais surtout de remettre en question le choix musical de U2 qui, depuis ce jour, s’est lancé dans ses trois projets d’albums. Le vrai problème de l’insuccès commercial de No Line On The Horizon n’est pas à imputer à l’album lui-même mais davantage au choix du premier single, Get On Your Boots. Adam Clayton n’a pas hésité à dire récemment « nous nous sommes complètement trompés sur le choix du premier single ».

Un album qui ne vend pas aussi bien que prévu à cause d’un mauvais choix de single ainsi qu’une possible inaccessibilité au grand public, il n’en fallait pas plus à U2 pour avoir des doutes sur sa musique et se lancer dans différentes directions musicales. L’idée que U2 travaille sur plusieurs albums à la fois, ne sachant pas exactement où il va, peut paraître effrayante voire dangereuse. Elle est pourtant nécessaire et est peut-être la seule façon pour remettre d’aplomb ce groupe en pleine méditation sur la suite de sa carrière. Méditation qui a avancé en grande partie grâce à la ressortie d’Achtung Baby, l’album qui a sauvé la carrière de U2 au début des années 90’. Espérons qu’encore une fois Achtung Baby puisse aider U2.

Alors en 2012, U2 trouvera-t-il enfin la direction musicale qu’il espère pour se réinventer ? Et ce choix sera-t-il celui qui permettra au groupe d’atteindre un public plus large tout en plaisant à ses fans ? Nous attendons les réponses, et il faudra être patient car le groupe ne prévoit pas d’album avant la fin de l’année 2012.

 

 

Lien permanent : http://www.u2france.com/actu/article56719.html

Rédigé par guytou 87

Publié dans #U2 ACTUALITEES

Commenter cet article