BONO

Publié le 9 Décembre 2009

Bono, la rock star multimillionnaire et chanteur leader de U2, a reconnu qu’il était surpayé mais a nié être un hypocrite pour ce qui est de ses prêches à propos de la misère dans les pays en voie de développement.

Bono nie être hypocrite au sujet de ses prêches sur la misère ; Photo : AP

Le chanteur leader de la formation rock irlandaise U2 a fait ces commentaires après le lancement de la campagne soutenue par Nike et Apple, exhortant les gens à acheter des vêtements et de l’électronique pour contribuer à financer les projets de lutte contre le sida en Afrique.

Lorsque la question de savoir s’il pensait que les gens étaient sensibles à une campagne menée par quelqu’un possédant sa fortune, il a répondu au Daily Mail : "Vous pouvez participer même si vous n’avez pas autant d’argent que moi.

"Je suis béni et sur récompensé pour ce que je fais et j’essaie de donner de mon temps et de mes ressources mais vous savez, je suis une riche rock star, alors abattez-moi.

"J’ai une vie géniale et même si je peux être un emmerdeur pour tout ce qui concerne ce truc (NDLT : l’Afrique), le groupe éprouve également des sentiments forts à ce sujet."

Lundi dernier, à la veille de la journée mondiale d’action contre le sida, Bono a lancé la campagne Lace Up Save Lives – un partenariat entre Nike et la marque (RED) qu’il a cofondée.

Gap, Apple et Dell sont au nombre des autres compagnies à avoir signé pour défendre cette initiative où une part des recettes dépensée sur certains produits vont à cette campagne.

Bono a souligné qu’il ne demandait pas aux gens de mettre la main à la poche mais à celle des grosses corporations.

Au début de l’année, des associations caritatives dont Oxfam ont attaqué U2 pour avoir déplacé ses affaires aux Pays bas où les taxes sur les royalties sont virtuellement inexistantes. Cela a privé l’Irlande de revenu et son gouvernement a alors effectué des coupes dans le budget de l’aide à l’étranger.

Cette action a eu lieu en 2006 après que le gouvernement irlandais ait introduit un plafond de € 250.000 (£ 230.000) de non imposition sur les revenus des artistes. Cela signifie que le groupe aurait dû verser plusieurs millions de livres de taxes en raison de ses énormes ventes d’albums, des revenus issus des tournées et de ses royalties. L’on estime que cela lui a permis de sauver près de quinze millions de livres.

Bono, dont le véritable nom est Paul Hewson, a déclaré que les critiques lui importaient peu tant qu’elles venaient de personnes qui "faisaient leur part" : "Je pense qu’il est Ok de me critiquer tant que les personnes qui me critiquent font leur part".

"Cette campagne n’a pas pour but de demander aux gens de mettre la main à la poche. Je leur demande de mettre la main dans les poches de grosses compagnies telles que Apple et je ne suis pas certain qu’ils le comprennent vraiment.

"Je suis surpris que les gens aient encore envie de me parler. Ils doivent penser : ’Mon Dieu, le revoilà !’."

Rédigé par guytou 87

Publié dans #U2 ACTUALITEES

Commenter cet article