Achtung Baby 20 ans et retour sur une tournée épique

Publié le 21 Novembre 2011

 
 

Pour fêter dignement les 20 ans de l’album devenu culte "Achtung Baby", U2france revient sur la tournée-évènement qui accompagnait cet opus. Une tournée qui ,aujourd’hui encore, fait référence chez les fans de U2.

Le ZooTV Tour et ses dérivés (Zooropa, Outside Broadcast, Zoomerang, New Zooland) est LA tournée de référence, non seulement pour les fans de U2, mais aussi, à une échelle beaucoup plus large, pour le « rock en stade », dont elle est sans aucun doute l’acte de naissance au début des années 1990. Tournée de la démesure, de l’ironie (mal ?) maîtrisée et sacre planétaire du "plus grand groupe de rock au monde", elle marque incontestablement une page importante de l’histoire du rock’n roll.

Auteurs : Saibe, Benco, Shimra pour la setlist et la construction des fichiers audio, Clad63 pour les visuels, Lionel pour le texte et l’édition.


- Tournée : ZooTV Tour
- Leg : Tous
- Date : 1992-1993
- Lieu : Compilation de plusieurs concerts de la tournée
- Source : Broadcast pour la majorité
- Logiciel de Mix : Audacity

Setlist

CD 1

  1. Intro (Copenhague 1993 + Washington 1992 + Gand 1992)
  2. Zoo Station (Gand 1992)
  3. The Fly (Dublin 1993)
  4. Even Better then the Real Thing (Rotterdam 1993)
  5. Mysterious Ways (Sydney 1993)
  6. One (Paris 1992)
  7. Until the End of the World (San Diego 1992)
  8. Who’s Gonna Ride your Wild Horses (Stockholm 1993)
  9. New Year’s Day (Sydney 1993)
  10. Numb (Dublin 1993)
  11. Tryin’ to Throw your Arms Around the World (Stockholm 1993)
  12. Angel of Harlem (Paris 1992)
  13. Stand by Me (Stockholm 1992)

CD 2

  1. When Love Comes to Town (Dublin 1993)
  2. Stay (Faraway so Close) (Dublin 1993)
  3. Satellite of Love (Sydney 1993)
  4. All I Want Is You (East Rutherford 1992)
  5. Redemption Song (Rotterdam 1993)
  6. Party Girl (Rotterdam 1993)
  7. Dancing Queen (stockholm 1992)
  8. Sunday Bloody Sunday (Washington 1992)
  9. I Will Follow (Wembley 1993)
  10. Dirty Day (Adelaïde 1993)
  11. Bad (Wembley 1993)
  12. Bullet the Blue Sky (Leeds 1993)

CD 3

  1. Running to Stand Still (Dublin 1993)
  2. Where the Streets Have no Name (Dublin 1993)
  3. Pride (Las Vegas 1992)
  4. I Still Haven’t Found What I’m Looking For (East Rutherford 1992)
  5. Zooropa (Londres 1993)
  6. Babyface (Londres 1993)
  7. Daddy’s Gonna Pay for your Crashed Car (Sydney 1993)
  8. Desire (East Rutherford 1992)
  9. Ultraviolet (Light my way) (Washington 1992)
  10. Lemon (Sydney 1993)
  11. With or Without You (Stockholm 1992)
  12. Love is Blindness (New York 1992)
  13. Can’t Help Falling in Love (Dublin 1993)

CD Bonus

  1. Bad (Rotterdam 1992)
  2. Bullet the Blue Sky (Rotterdam 1992)
  3. Mysterious Ways (Gent 1992)
  4. Spanish Eyes (San Sebastian 1992)
  5. Who’s Gonna Ride your Wild Horses (1992)
  6. Wan Diemen’s Land (1992)
  7. So Cruel (Hershey Rehearsals 1992)
  8. The Fly (Hershey Rehearsals 1992)
  9. Acrobat / Zoo Station (Hershey Rehearsals 1992)
  10. Where The Streets Have No Name (Gent 1992)
  11. Until the End of the world (Las Vegas 1992)
  12. New Year’s Day (Las Vegas 1992)
  13. With or Without You (Paris 1992)
  14. Slow Dancing (1992)
  15. I Still Haven’t Found What I’m Looking For (Rotterdam 1992)

Téléchargement / Covers

- Téléchargements

- 

                          Covers by Clad63 : Best Of Lovetown Tour - Covers

 

La tournée

Le ZooTV Tour commence par un tour de "rodage" de 32 concerts en salle, aux États-Unis, dès le 27 février 1992. En soi, c’est un événement puisque le groupe n’avait plus joué en public aux États-Unis depuis décembre 1987. De retour dans la "vieille Europe", c’est à nouveau une série de concerts de facture "classique" qui est inaugurée à Bercy le 7 mai 1992 : 25 concerts en salle, dans des lieux rock clairement identifiés. Seule concession aux époques précédentes : des tenues de scène un peu extravagantes et un décor de Trabants en guise de projecteurs, dans le prolongement graphique de l’album.

La déflagration, la révélation, vient au cours du début du 3e leg, de nouveau aux États-Unis. Cette partie de la tournée, intitulée Outside Broadcast est un événement majeur : U2 propose, à l’image d’une sorte de développement énorme de ses concerts précédents, une série de concerts géants, en stade. Le public découvre alors un nouveau concept, les concerts étant pensés comme un flux ininterrompu d’images, de sons, d’émotions, symbolisant la naissance de la société de consommation médiatique de masse. Images enregistrées, directs TV locale, diffusion d’interviews de fans ("Zoo-confessional") et coups de téléphone en direct aux puissants de ce monde (passés par un Bono-MacPhisto, parabole de l’ironie et du cynisme contemporains). Tout est fait pour noyer le spectateur, pour tromper ses sens. Le jeu scénique évolue également avec la création d’une scène secondaire, désormais incontournable lors des concerts de U2.

La tournée achève la mutation de U2 en "plus grand groupe de rock du monde", dans la droite ligne du Live Aid de 1985 et de la tournée Joshua Tree de 1987. Elle donne également au groupe sa dimension réellement planétaire. Le passage de la tournée en Europe, en Amérique du Nord, en Australie et en Nouvelle-Zélande, représente, en fait, sur un plan géographique, la même zone d’expansion que les deux tournées précédentes réunies. Et U2 y ajoute le Japon, où la tournée s’achèvera le 10 décembre 1993, à Tokyo, pour un 156e concert. Contrairement à une idée reçue, cette tournée n’est pas la plus importante du groupe en nombre de concerts, puisque celle de la promotion de son opus Boy en totalisait 157 … mais dans un environnement scénique, évidemment, à des années lumière ! A noter, pour l’anecdote, que deux concerts de cette tournée sont entrés dans la légende du groupe. Le concert d’Hershey, le 7 août 1992, est resté célèbre pour ses répétitions pendant lesquels quelques grands moments de U2 "en live" ont été testés pour finalement ne jamais être joués face au public. Notamment un énormissime enchainement Acrobat/Zoo Station (voir le contenu du CD Bonus, ci-dessus). Le concert du 26 novembre 1993, à Sydney, est également entré dans l’histoire du groupe. U2 devait "répéter en situation" le concert du lendemain, enregistré (et qui deviendra le live officiel de la tournée, une nouvelle fois présent dans le coffret anniversaire de l’album en 2011). Lors de ce premier concert à Sydney, en effet, Adam Clayton, affecté par le départ de sa compagne, n’a pas pu jouer. Or jamais U2 ne s’était produit sans l’un de ses membres et d’ailleurs cela ne s’est jamais reproduit à ce jour.

Complément d’informations

Notre partie ressources comprend des pages très développées sur cette tournée et l’album qui l’a motivée

- Le ZooTV Tour

- Une analyse pointue de l’album Achtung Baby

- Ainsi qu’une analyse de l’album Zooropa

Pour continuer à recevoir les infos sur U2, le prochaine album et les dates de la tournée 2011 abonnez vous gratuitement au Google Group U2 France.

 

Lien permanent : http://www.u2france.com/actu/article56632.html

Rédigé par guytou 87

Publié dans #U2 ACTUALITEES

Commenter cet article