U2 : pourquoi leur guitariste The Edge porte ce surnom ?

Publié le 9 Juillet 2020

Son talent et son influence sur le son du groupe sont tels qu'il est probablement le membre de U2 le plus connu après Bono. Mais d'où David Howell Evans tire-t-il son surnom iconique, The Edge ?

Son talent et son influence sur le son du groupe sont tels qu'il est probablement le membre de U2 le plus connu après Bono. Mais d'où David Howell Evans tire-t-il son surnom iconique, The Edge ?

U2, une histoire de famille

Contrairement à Bono ou à Larry Mullen Jr., celui qui fut à l'origine de la fondation de U2, David Howell Evans, n'est pas un Irlandais de naissance. Né à Barking dans la banlieue de Londres le 8 août 1961, cet enfant de parents gallois s'installe à Dublin l'année d'après sa naissance après la mutation de son père. Tout comme les autres membres de U2, il fait ses études à la Mount Temple Comprehensive School de Dublin, en compagnie de son frère Richard, surnommé Dik, lui aussi amateur de guitares. C'est là qu'en 1976, les deux frères répondent à l'annonce de Mullen Jr., qui cherche à monter un groupe avec d'autres lycéens. Ils intègrent tous les deux ce qui ne s'appelle pas encore U2, mais Feedback puis The Hype, avant que Dik Evans ne quitte rapidement le groupe, laissant David seul guitariste du désormais quatuor mené par Bono.

 

Un surnom aux origines multiples

Dès les débuts du groupe, Bono choisit d'attribuer un petit sobriquet à son guitariste principal, son choix s'arrêtant rapidement sur The Edge. L'origine de ce surnom reste aujourd'hui l'un des principaux mystères qui entourent U2, aucune des théories élaborées n'ayant été officiellement confirmée ou infirmée par les principaux intéressés. La plus répandue tiendrait tout simplement à l'aspect anguleux du visage de David, principalement de son menton et de son nez (le mot "edge" désignant notamment en anglais le côté tranchant d'une lame). D'autres explications évoqueraient le terme d'edge d'une manière plus comportementale (l'un des autres sens d'"edge" étant "la limite/le bord") et renverraient à son caractère parfois plus en marge ou son tempérament de blagueur toujours sur la brèche. Certaines théories de fans vont même jusqu'à attribuer ce surnom à sa manière de jouer de la guitare qui insisterait particulièrement sur certaines cordes selon l'appellation internationale de ces dernières (E, D, G et E). Si The Edge et les autres membres de U2 ont au fil des ans entretenu avec soin le secret de ce surnom, celui-ci a fini par bel et bien coller à la peau de son détenteur. En concert, Bono s'amuse ainsi souvent à raconter que même la propre mère de David l'appelle The Edge depuis !

 

Un rouage essentiel de la machine U2

Il est indéniable que la technique de guitariste très personnelle de The Edge a contribué d'une manière essentielle à la musique de U2, dont il assure également certains passages au piano, mais aussi comme second chanteur du groupe derrière Bono. S'étant formé à l'instrument pendant son enfance en apprenant à l'oreille les partitions de ses morceaux préférés des Moody Blues aux Sex Pistols, il est l'emblème du goût des mélanges qui imprègnent le son du groupe. Très tôt converti aux effets synthétiques et au slide (ce petit tube donnant un son plus métallique aux cordes), son style s'est avéré décisif au travers des multiples mutations qu'a connu U2, que ce soit quand le groupe s'est tourné vers la musique traditionnelle américaine au moment de "The Joshua Tree" en 1987 ou quand il s'est orienté vers les expérimentations industrielles sur "Zooropa" en 1993. Il s'est même imposé parmi les plus célèbres guitaristes de tous les temps, le magazine Rolling Stone le classant notamment 38e des 100 plus grands guitaristes de l'histoire.

 

Source:cheriefm.fr

 

Rédigé par guytou 87

Publié dans #U2 ACTUALITEES, #U2

Commenter cet article

Kévin 09/07/2020 19:40

Bonsoir Guytou
Merci du partage de cette partie de l'histoire de la musique.
@mitié